Ambiance messine

Avant une semaine de vacances bien méritée, je suis partie, avec une collègue lyonnaise, en voyage professionnel à Metz. Je ne connaissais pas cette ville qui, ma foi, est bien jolie. Le souci de Metz: son climat. Je suis de nature frileuse et j’ai souffert du froid.

Malgré le froid, nous avons pu un peu visiter la ville et voir entre autre le centre pompidou. Et pour se revigorer du froid, quoi de mieux que de se faire un bon resto. Sur les conseils de nos collègues régionaux, nous sommes allées dans deux restaurants. Le premier est typiquement de la région, le second est un restaurant breton.

Le premier restaurant, le restaurant typiquement alsacien, se nomme le Winstub. Dans ce restaurant aux spécialités alsaciennes, j’ai mangé la fameuse flammekueche. Celle-ci avait une variante par rapport à la flammekueche traditionnelle. En effet, elle contenait de l’emmental fondu.

Winstubflam

En dessert, j’ai pris une infusion gourmande :

Winstubdessert

Cette infusion est composée de trois desserts « maison »: une madeleine aux amandes (le goût se rapprochait d’une tuile aux amandes), une mousse au chocolat et une crème vanille façon crème brûlée.

Le deuxième restaurant est un restaurant breton, le Saint Malo.  Et qui dit restaurant breton, dit galette. J’ai pris une galette salée et une galette sucrée pour le dessert.

Ma première galette s’appelle la cordée: fromage à raclette, chiffonnade de jambon cru, pommes de terre.

StMaloCordéé

Pour le dessert, mon choix s’est porté sur une galette avec trois boules de glace à la fraise, coulis de fruits rouges et chantilly.

StMaloDessert

Comme vous pouvez le constater, ces deux restaurants ne lésinent pas sur la quantité. Et la qualité est au rendez-vous. Vous pouvez vous en sortir avec un menu à 20€. De plus, les décorations de ces deux restaurants sont originales.

Attention: apparemment, ces deux restaurants ont bonne réputation à Metz. Il est vivement conseillé d’appeler pour réserver.

Le Winstub

2 Rue Dupont des Loges 57000 Metz

Tél: 03 87 37 03 93

Le Saint Malo

14 Rue des Clercs  57000 Metz

Tél: 03 87 74 56 85

Publicités

A table

Une amie était en séminaire à Lyon ces derniers jours. Elle comptait visiter la ville mais avec son emploi du temps chargé, cela n’a pas pu se faire. Je l’ai néanmoins amenée dans un restaurant typique de Lyon: un bouchon lyonnais.

Près de Bellecour, à la Rue des Marronniers, il y en a pleins. On a réellement le choix.  Sur les conseils de collègues, mon choix s’est porté sur le bouchon Chez Mounier.

C’est mon premier bouchon depuis ma venue à Lyon (il y a deux ans). Je suis assez heureuse d’avoir emmené mon amie ici car il y a une belle représentation de la gastronomie lyonnaise (gâteau de foie à la tomate, filet de sole meunière, quenelle au brochet, saucisson brioché, gnaffron ou tripes et sans oublier la tarte à la praline).

Le bouchon est assez petit. Il faut réserver si possible pour avoir une table. De plus, les cartes bleues ne sont pas acceptées mais on peut régler par ticket restaurant. Concernant le service, on a pas trop attendu et la carte contient des menus avec entrée-plat-dessert. Pour ma part, j’ai pris un menu à 13,50€ avec

– Entrée: gâteau de foie à la tomate (appelé pâté tiède)

– Plat : Filet de sole meunière et ses petits légumes

– Dessert: tarte à la praline.

Les assiettes sont assez copieuses et le service correct. La patronne, habillée assez originalement, est très sympathique. Les prix sont assez raisonnables. En même temps, c’est le premier bouchon que je fais donc je n’ai pas de repères de comparaison. Cependant, la salle est assez sombre et cela m’a un peu mise mal à l’aise. Et il faut avoir le temps pour apprécier les plats, temps que nous n’avions pas malheureusement. Mais c’est une adresse que je vous recommande chaleureusement.

Chez Mounier

3 Rue des Marronniers

69002 Lyon

Tél : 04 78 37 79 26

Aux pays de Papa Noel et de Krispolls (Part II)

Suite de notre escapade dans les pays scandinaves. Après la Finlande, On embarque pour la Suède.

2. Au pays des Krisprolls

Nous prenons l’avion avec Finnair, le vol dure une heure. A notre arrivée à Stockholm, il fait moins froid qu’à Helsinki mais même temps ensoleillé.  Décidément, Monsieur Temps a voulu se montrer clément pour qu’on puisse admirer les beautés de la ville suédoise. Nous attendons le bus qui nous amène de l’aéroport au centre-ville. Il faut compter minimum 99 Couronnes pour un aller. Il y a une possibilité de prendre un tramway express de l’aéroport au centre-ville mais le prix est plus cher. Le trajet en bus dure 30 minutes environ et celui du tramway environ 20 minutes.

Arrivés à Stockholm, nous nous dirigeons de suite à notre hôtel. L’hôtel est à dix minutes à pied de la gare et se nomme le Omena Hotel. Le concept de l’hôtel est de ne pas avoir de réception physique, tout se fait par internet, ce qui est un gain de temps pour ma part. La veille de notre arrivée, j’ai reçu un texto et un message électronique me signifiant le numéro de chambre ainsi que le code d’entrée de l’hôtel. Le check-in se fait par internet, maline la pomme (Omena signifie « pomme » en finnois). La chambre trouvée, nous y entrons et nous sommes bluffés par la qualité de l’hôtel. Les chambres sont assez spacieuses et possèdent un micro-onde, une bouilloire, des sachets de thé, café, sucre et lait écrémé, un sèche-cheveux, une télévision grand écran plat (un luxe). La salle d’eau est petite mais suffisante pour notre séjour de trois jours. Pour la literie, deux lits simples ainsi que deux chauffeuses sont présents dans la chambre. Les matelas fermes et épais.

Le lendemain, enfin reposés, nous commençons notre visite de Stockholm. Nous nous baladons dans les quartiers et nous nous arrêtons à un marché avec des stands de produits européens. Nos pas nous guident vers un stand de produits français qui aura été notre point de ralliement durant notre séjour. Le gérant du stand, pâtissier-boulanger français de son état, essaie de faire connaître nos viennoiseries dans les pays nordiques. Après le Danemark, il pose ses valises en Suède. Nous nous laissons tenter avec mon homme par son muffin double chocolat. Je pensais que le muffin double chocolat de Starbucks était un des meilleurs que j’avais mangé de ma vie, celui de ce pâtissier le surpasse largement. Le muffin ressemble à un moelleux au chocolat et le glaçage est juste divin!! Et il n’y a pas que ses muffins qui sont à tomber, ses tartes également. La tarte au saumon est délicieuse. Ce stand m’a fait voir un aspect positif de la street food. On peut manger des produits frais et équilibrés à un prix raisonnable (On en a eu pour 80 Kr, environ 9€, les 3 tartes).

Nous laissons notre pâtissier à ses activités et nous allons visiter l’ancienne ville. Nous passons devant le palais royal et la boutique de cadeaux royaux. J’ai été un peu déçue par « the Royal Gift Shop ». Je pensais trouver des cadeaux un peu kitsch comme les souvenirs de la famille royale anglaise.

Stockholm a la particularité d’être construite sur plusieurs îles qui sont rattachées par des ponts. Nous visitons une île qui regroupe tous les musées de la ville (musée d’art moderne, musée national des beaux arts entre autres). Je trouve ça très pratique que tous les musées soient regroupés sur une même île, on peut ainsi concentrer les visites culturelles. La journée se terminant, nous décidons de revenir à l’hôtel.

Le lendemain, nous partons dans le quartier purement touristique avec les centres commerciaux. Les magasins étant les mêmes qu’en France (H&M, Intersport) et la mode suédoise se rapprochant de la mode française, je n’ai pas fait d’achat mode.

Nous avons passé un magnifique séjour en Scandinavie. Ce sont deux pays superbes à visiter. Nous avons aussi été étonnés par la facilité des Scandinaves à parler anglais que ce soient les commerçants, artisans, personnels de restaurants. Nous y retournerons avec plaisir. Le seul inconvénient, concernant notamment la Suède, est la différence de la devise. La Suède ne fait pas partie de la zone Euro donc si vous souhaitez y séjourner, il est important de faire attention aux partenariats avec votre banque. Ces pays sont très accueillants et nous en garderons de bons souvenirs.