Cheveux coupés, cheveux délivrés!!

Les filles et les cheveux, une grande histoire d’amour, de haine, de complexité.

Bien que je sois asiatique, je n’ai pas la chevelure lisse qu’ont certaines asiatiques (notamment ma sœur). Cette chevelure volumineuse m’a value d’énormes moqueries au collège et lycée. ces moqueries m’ont fait complétement détesté ma chevelure et pendant des années, je n’ai fait que des brushing, lissages japonais.

Il y a quelques temps j’ai dit stop à cette mascarade. Oui, parce qu’il s’agit bien là d’une mascarade et j’ai décidé de prendre réellement soin de mes cheveux. Cela a commencé par me trouver un bon coiffeur. Étant partie de Lyon en laissant avec regret le coiffeur que j’avais trouvé, je décide de partir à la recherche d’un coiffeur parisien. Depuis quelques temps, un salon de coiffure me faisait de l’œil: Bubble Factory . Je suis littéralement tombée amoureuse de leur style de coloration, assez punk-rock.

J’ai voulu aller plusieurs fois à ce salon sans trouver le courage d’y aller. Mais j’ai appelé et pris rendez-vous. En lisant d’autres blogs, je pensais que j’aurai un temps d’attente mais j’ai eu un rendez-vous assez rapidement.

Le 29 avril, je me dirige vers le salon avec beaucoup d’appréhension. Je suis accueillie par une équipe de coiffeurs très sympathique, souriante. L’atmosphère du salon me plait même si l’espace paraît petit. Mais je crois qu’il y a un espace coiffure aussi au sous-sol. La bande son du salon résumé parfaitement l’esprit que je recherchais: rock et rockabilly à souhait. Se faire couper les cheveux sur du Prodigy est assez inhabituel.

La coiffeuse qui me prend en charge (Margot je crois), est très souriante. Elle me demande ce que je voudrais.  Je lui dis clairement que cela fait des années que je demande un carré dégradé sans frange (et oui ayant un épi les franges ça le fait pas avec moi) et que je souhaite garder cette coupe. A mon grand soulagement, elle est d’accord avec moi.  Elle commence par me couper les cheveux à sec et on passe au shampoing. Elle me sèche les cheveux avec un diffuseur après avoir mis une crème pour boucler les cheveux. La coupe m’a coûtée 39€, un prix assez abordable.

Pour la première fois de ma vie, j’ai eu l’impression d’avoir de vrais conseils de coiffeur. Margot m’a dit que mes cheveux avaient un mouvement naturel, de ne plus me coiffer les cheveux avec un peigne à sec et de ne plus faire de brushing.

Et depuis ce moment, je revis, ou plutôt mes cheveux revivent. Je ne fais plus de brushing et je les laisse sécher à l’air libre. Ainsi, je peux avoir une coiffure wavy sans effort.

Le rêve!!

De plus, Bubble Factory pense à vous Messieurs en ayant un espace barbier dans leur deuxième salon de coiffure.

Bubble Factory:

– 224 Rue de Charenton, Métro Dugommier – 01 74 50 04 04
– 28 Rue de Vignoles, Métro Avron – 01 43 72 06 12

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s